Branche

Chiffres et faits

Il n’y a pas seulement de pures scieries spécialisées, mais aussi de nombreuses scieries exploitant en plus d’autres départements d’entreprise (bois). Les statistiques délimitent de façon différente de sorte qu’on ne dispose pas de chiffres précis concernant les emplois – entre 1700 et 3600 employés.

Les membres Industrie du bois Suisse transforment surtout des bois ronds d’épicéa et de sapin. Les feuillus ne représentent que 5%.

A partir des billes de bois rondes et côniques, on produit environ 60% de sciages en tant que produit principal. En même temps, on produit aussi 40% de sous-produits en tant que produits connexes: sciure et copeaux, plaquettes, couenneaux et délignures, écorce. L’enlèvement continuel de ces gros volumes de sous-produits est important, sinon les scieries ne tarderaient pas à s’arrêter.

La production de sciages est actuellement de 1,5 mio de mètres cubes, destinée à 50-60% au secteur de la construction. Ensuite, viennent les caisses et les palettes, l’exportation, les marchés de la construction, l’aménagement intérieur et la construction de fenêtres. Les sous-produits sont utilisés pour produire du papier, de la cellulose et des produits dérivés du bois (par ex. des panneaux de particules). Les sous-produits prennent également toujours plus d’importance pour la production d’énergie. De nombreuses scieries produisent déjà de la chaleur pour leurs propres cellules de séchage et pour des réseaux de chaleur à distance, les grandes entreprises envisagent maintenant aussi de produire du courant électrique à partir de la biomasse.

Chiffres du débitage de l’Office fédéral de la statistique jusqu’en 2014; estimation IBS 2015

 

(1000 m3)200720082009201020112012201320142015
Débitage de grumes254925132439240320701863175218701810
Production de sciages154115401481145612551135104411401100
Sciages résineux14631448141313971192107998610681035
Sciages feuillus789268596356587265

 

Bases de la production (normes, lois)

LpCo, ISPM 15, HHG